Fr | En

Quizz Diagnostic - QCM

Tuméfaction gingivale ulcéro-nécrotique

Anaïs Derache (interne DESCO) - Dr. Charlène Kichenbrand. Département de chirurgie orale, CHRU Nancy Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Motif de la consultation

Homme de 65 ans adressé en urgence pour une lésion gingivale douloureuse.

Histoire de la maladie

Le patient a consulté son chirurgien-dentiste traitant pour une lésion gingivale douloureuse en regard de 23 et 24 évoluant depuis 8 jours. Il a été placé sous antibiothérapie (amoxicilline 2g/jour, 7 jours) par ce dernier sur l’hypothèse d’un abcès parodontal. Malgré l’antibiothérapie, aucune évolution favorable de la lésion n’était visible après 7 jours.

Interrogatoire

Hospitalisation depuis la veille de la consultation dentaire en hématologie pour suspicion de lymphome. Altération de l’état général depuis 2 ans avec perte de 15 kg et poly-adénopathies. Les antécédents médico-chirurgicaux du patient comprennaient un diabète de type 2 équilibré, une hypertension artérielle équilibrée et un AVC (2009) avec paresthésie séquellaire de l’hémi-face droite. L’interrogatoire a retrouvé un tabagisme sevré estimé à 35 PA et une dysphonie. Le patient est traité par metformine, répaglinide, clopidogrel, citalopram, rosuvastatine, candésartan, tamsulosine et lamaline.

Examen clinique

L’examen exobuccal a mis en évidence à la palpation une adénopathie sous mandibulaire droite indolore et une asymétrie faciale. On a retrouvé à l’examen endo-buccal une lésion ulcéro-nécrotique en regard de 23 et 24, avec mobilité ARPA IV de 24 et ARPA II de 23 ainsi qu’une exposition osseuse du septum inter-dentaire entre 23 et 24. On a retrouvé également une lésion bourgeonnante violacée en mésial de 23. Il existait une douleur aux percussions axiales et latérales sur 24 et une douleur à la palpation de la lésion gingivale en regard. La radiographie rétro-alvéolaire a mis en évidence une perte osseuse verticale jusqu’au tiers apical en proximal de 23 et 24. Il n’existait pas d’écoulement purulent ou d’autre lésion intra-orale. Le niveau d’hygiène orale était bon.

Examens complémentaires

Des biopsies étagées gingivales ont été réalisées ainsi qu’un PET-Scan qui retrouvait des adénopathies non inflammatoires cervicales. Les sérologies VIH, VHC, VHB, HHV8 sont revenues négatives.