Fr | En

Quizz Diagnostic - QCM

Jamais trop tard

Dr Anne Sophie Calvo Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Motif de la consultation

Patient de 19 ans adressé par son orthodontiste pour un avis concernant le dégagement de 11 avec la 51 persistante sur l'arcade entrainant un préjudice esthétique.

Histoire de la maladie

En l'absence de suivi bucco-dentaire depuis l'enfance, la persistance d'une dent temporaire a été diagnostiquée par le médecin généraliste.

Interrogatoire

Aucun antécédent médico-chirurgical ni aucune allergie n'ont été noté. Pas de consommation addictive.

Examen clinique

Le patient a présenté une hygiène correcte et un bon état bucco-dentaire global. On notait une occlusion de Classe I. La 51, dyschromique, était présente sur arcade en place de 11. On a observé une tuméfaction palatine indurée en regard de 51. Il n'existait pas de douleur spontanée ou à la palpation. Les aires ganglionnaires étaient libres.

Examens complémentaires

L'orthopantomogramme mettait en évidence l'inclusion de 11 avec un obstacle anatomique radio-opaque semblant avoir empêché son éruption. A la tomographie volumique à faisceau conique maxillaire, on observait un image radiologique mixte maxillaire médiane multilobée, de 2cm de diamètre dans son plus grand axe. On notait la présence de 11 au contact de la limite supérieure de la lésion. Les contours de cette lésion étaient bien délimités avec la présence d'un liseré de condensation osseuse.