Quizz Diagnostic - QCM

Lésion ostéolytique de la mandibule

Dr. S. Derruau, Dr. S. Laurence, Pr. B. Lefèvre, Dr. C. Mauprivez. Unité de chirurgie orale - Pôle d'odontologie - CHU de Reims Cliquez sur la photo pour l'agrandir

Motif de la consultation

Une patiente de 60 ans, sans antécédent médico-chirurgical, était adressée par son chirurgien-dentiste pour une image radioclaire mandibulaire.

Histoire de la maladie

Son chirurgien-dentiste avait observé une image radioclaire mandibulaire de façon fortuite à la radiographie panoramique quelque temps auparavant.

Interrogatoire

Lors de l’entretien, la patiente ne signalait aucune symptomatologie. L’avulsion de la première molaire mandibulaire gauche datait d’environ une année.

Examen clinique

Aucune particularité clinique n’était observée au niveau exobuccal et endobuccal.

Examens paracliniques

La radiographie panoramique objectivait une lésion ostéolytique uniloculaire au niveau du corpus mandibulaire gauche sans rapport avec les apex dentaires et masquant en partie le canal mandibulaire. L’imagerie par résonnance magnétique (IRM) mettait en évidence une lésion osseuse en hypersignal T1, signal voisin de l’os spongieux mais inférieur à celui de la graisse, et un hyposignal T2 équivalent au signal de l’air. En T2, le pédicule vasculo-nerveux alvéolo-inférieur était parfaitement individualisé du reste de la lésion sans anomalie le long de son trajet intra-osseux.

Une exploration chirurgicale en vue d’une exérèse complète et étude histologique de la lésion a été réalisée sous anesthésie générale.